Skip to content
▷ Viticulture et Vignoble ® Guide Complet sur la Viticulture et la Vinification

Arroser ou ne pas arroser la vigne ?

Le vignoble est une culture sans irrigation ?

Il est clair qu’avec une viticulture adéquate, le plant vit et produit sans aucun besoin d’apport additionnel d’eau à celle de la pluie.

La vigne est très résistante à la sécheresse et à la politique… il y eut à certaines époques interdiction d’arroser les vignes, suite aux directives de l’union européenne.

Mais les temps ont changé et l’objectif de l’arrosage est complètement différent.

Aujourd’hui, il n’y a pas une plantation de vignoble, avec des objectifs de qualité, qui ne possède un bon système d’arrosage, goutteurs, goutte à goutte et un programmateur d’arrosage des plus technologiques, avec des contrôles du pH de l’eau, de l’humidité du sol, de l’arrosage automatique avec des programmateurs et les électrovalves qui dispensent l’arrosage en fonction de l’évapotranspiration et avec l’injection directe d’engrais dans l’eau d’arrosage.

L’arrosage de la vigne n’est pas synonyme de haute production et de faible qualité

L’arrosage de la vigne n’est pas synonyme de haute production et de faible qualité, mais au contraire, c’est un système d’arrosage qui bien conçu et bien géré se réfère directement à l’état physiologique du vignoble , améliorant l’équilibre du plant, réduisant le stress, augmentant la régularité des productions, facilitant le contrôle, l’engrais, les possibles carences… en résumé, l’arrosage de la vigne (bien géré) produit une augmentation générale de la qualité du raisin dans la viticulture moderne.

Différents systèmes d’irrigation

SystèmesAvantagesInconvénientsEfficience qualitative
Irrigation à la raie– faible coût 
– pas d’humidification du feuillage
– grande surface évaporatoire
– affectation de la structure des couches supérieures du sol pour préparer la raie
– irrigation non uniforme
– temps perdu à surveiller l’eau
faible
Aspersion– faible maintenance
– facile à surveiller
– problèmes en conditions venteuses
– coûts de pompage et surpressurage élevés
– peut abîmer les raisins
– augmente le risque de maladies et/ou parasites
– pertes évaporatoires importantes
– faible uniformité d’application
– coût élevé
faible
Irrigation
goutte 
à goutte
– faibles coûts de pompage
– pas d’humidification du feuillage
– bonne uniformité d’arrosage
– pas de problème d’accès au vignoble
– possibilité d’utiliser des techniques d’irrigation “technologiques”
– l’eau doit être souvent disponible
– maintenance difficile
– importance du pilotage de l’irrigation
– nécessité d’une bonne filtration
très bonne

Vidéo pour réfléchir sur l’irrigation de la vigne

Références

L’irrigation de la Vigne. IFV

error: Content is protected !!