Skip to content
▷ Viticulture et Vignoble ® Guide Complet sur la Viticulture et la Vinification

Viticulture BIO

La production biologique de la vigne regroupe un ensemble de techniques de gestion du sol, du vignoble et de l'environnement qui doivent être prises en compte par les producteurs, s'ils veulent gérer avec succès un vignoble biologique.

viticulture bio

Qu’est-ce que la viticulture biologique ?

La production biologique de vigne n'est pas seulement la substitution des produits chimiques de synthèse interdits (pesticides et engrais) par d'autres autorisés pour la production biologique.

Les modifications du système de production doivent être plus profondes, en implantant des variétés adaptées aux conditions climatiques locales, en améliorant la fertilité naturelle du sol et en augmentant la biodiversité du système de telle façon qu'elles renforcent les processus biologiques naturels bénéfiques comme ceux qui permettent une nutrition adaptée des plants, la régulation biotique et environnementale.

Les normes de la production biologique

Les normes de la production biologique de la vigne interdisent l'usage de pesticides et d'engrais d'origine chimique de synthèse, par conséquent, pour la production biologique, on développe différentes stratégies de gestion pour respecter la réglementation.

Ces stratégies sont basées sur:

  • La fertilisation avec des résidus d'origine organique comme le compost, les engrais verts, les résidus de culture...
  • Le contrôle des ravageurs et des maladies s'effectue par une bonne nutrition de la plante, créant ainsi les conditions pour que se développent les insectes, et autres organismes bénéfiques qui les contrôlent ou évitent la prolifération des ravageurs et des maladies de la vigne, même si on utilise des méthodes de contrôle physique (capture d'insectes avec des pièges) et avec des substances autorisées (souffre).
  • L'augmentation de la diversité à l'intérieur et autour du vignoble, avec différentes plantes qui stimulent la diversité en général, des organismes concrètement bénéfiques qui favorisent les conditions climatiques favorables au développement du vignoble.
  • Le contrôle du rendement pour obtenir des fruits de qualité. Une série de soins attentifs pendant la production, les vendanges et le processus d'élaboration du vin.

Il faut signaler que l'augmentation de la diversité est un des outils les plus importants que possède le viticulteur pour cultiver la vigne biologique.

La technique de diversification la plus importante est l'usage d'enherbement entre les rangs de ceps.

L'enherbement a de multiples fonctions comme nous l'avons déjà vu dans le post Enherbement en viticulture et gestion du sol., il améliore le sol, apporte des nutriments à la vigne, augmente les ennemis naturels qui contrôlent les ravageurs et améliore l'environnement du vignoble.

Cette diversité est complétée par la présence de haies de fleurs sauvages et arbustives adaptées.

Comment lutter contre les ravageurs et maladies en viticulture biologique ?

La capacité des vignes pour faire face aux ravageurs et aux maladies va dépendre en grande partie de la nutrition et de l'environnement du vignoble. C'est pour cette raison que l'on utilisera de la matière organique et qu'on maintiendra le sol fertile, vivant et bien structuré.

Il est évident qu'il est important d'avoir des ceps équilibrés, bien aérés, au moyen de différentes opérations comme l'implantation, la taille, l'éclaircissage, etc ...

En ce qui concerne la qualité finale du vin, elle va beaucoup dépendre de la concentration en sucres des raisins, de l'abondance des levures et bactéries autochtones qui sont sur les fruits au moment des vendanges, ainsi que du soin mis dans la collecte et le transport des grappes jusqu'à la cave.

error: Content is protected !!