Skip to content
▷ Viticulture et Vignoble ® Guide Complet sur la Viticulture et la Vinification

Goutte à goutte souterrain ou enterré

Le goutte-à-goutte enterré

C’est un système d’arrosage très similaire au goutte à goutte traditionnel mais ou la tuyauterie est enterrée à une profondeur de 30-60cm en fonction du type de sol, de sa structure et de la profondeur des racines.

De nos jours il y a de plus en plus d’installation de goutte à goutte souterrain.

Il est nécessaire d’effectuer des études et une bonne planification pour calculer le déplacement horizontal de l’eau.

Arrosage par goutte à goutte souterrain
Arrosage par goutte à goutte souterrain

Avantages de le goutte-à-goutte enterré de la vigne

Les avantages sont les mêmes que pour l’arrosage au goutte à goutte, mais en plus :

  1. Les pertes d’eau par évaporation sont encore plus infimes.
  2. On peut utiliser les effluents car les micro-organismes de l’eau ne sont pas exposés à l’air ni à la lumière du soleil.
  3. Les tuyaux ne gênent absolument pas.

Inconvénients de l’arrosage souterrain de la vigne

  • Les tuyaux peuvent présenter des problèmes d’obstruction et de perforation due aux racines.
  • La conception de l’installation est délicate pour prévenir l’effet de syphon et que des particules soient entraînées à l’intérieur du goutte à goutte  et provoquent des obstructions de la tuyauterie.
  • L’entretien est un peu plus important que pour le goutte à goutte normal.
  • Le coût de l’installation est 30% supérieur au goutte à goutte traditionnel.
  • Un coût en matériau 20% supérieur au goutte à goutte externe.
Le goutte-à-goutte enterré

Installation de le goutte-à-goutte enterré, les grandes lignes

  • On doit prendre en compte qu’une fois l’installation réalisée, on ne pourra pas voir la tuyauterie ni détecter les fuites ou pannes à l’oeil nu et que la réparation sera plus coûteuse, car on doit déterrer la tuyauterie,pour cela il faut réaliser une installation correcte qui ne présentera pas de problèmes.
  • On doit réaliser un circuit fermé pour égaliser la pression.
  • On doit utiliser des tuyaux spéciaux pour être enterrés qui ont des parois plus épaisses et des goutteurs spéciaux qui empêchent l’entrée des racines.
  • On doit installer des ventouses de façon à éviter la succion de l’eau et des particules du sol, une fois l’arrosage terminé.
  • On doit effectuer un entretien et un nettoyage plus fréquemment.

error: Content is protected !!