Skip to content
▷ Viticulture et Vignoble ® Guide Complet sur la Viticulture et la Vinification

Gravesac

Appellation usuelle :

Gravesac

Obtention :

INRA (Institut National de la Recherche Agronomique – France)

Année d’obtention : 1962

Origine génétique :

Croisement entre le 161-49 Couderc et le 3309 Couderc.

Résistance aux parasites du sol :

La tolérance du Gravesac au phylloxera radicola est très élevée, mais il est sensible aux nématodes Meloidogyne arenaria et Meloidogyne incognita.

Résistance aux parasites de la couronne aérienne :

La résistance au phylloxera gallicole du Gravesac est moyenne. Sa résistance au mildiou et à l’anthracnose est très bonne.

Gravesac Porte-greffe de vigne
Gravesac Porte-greffe de vigne

Adaptation au milieu viticole :

Le Gravesac résiste jusqu’à 15% de calcaire total et jusqu’à 6% de calcaire actif, avec un IPC de 5. Sa résistance à la chlorose ferrique va de moyenne à faible. Il présente aussi un bon comportement sur les sols acides.

Cette souche est bien adaptée aux conditions temporaires d’excès d’humidité au printemps et son degré de résistance à la sécheresse est moyen. Il fonctionne bien sur les sols sablonneux ou caillouteux.

Interaction avec la variété de vigne et objectifs de production :

Le Gravesac présente une bonne affinité avec la plupart des variétés. La vigueur que transmet ce porte-greffe aux variétés de vigne va de moyenne à élevée. Les rendements obtenus avec ce porte-greffe sont assez élevés et réguliers. Les produits sont généralement de bonne qualité.

Le seul clone sélectionné pour le Gravesac est le 264.

Sur le même thème


Références

En Savoir plus 

error: Content is protected !!